Google giflé en France pour des notes trompeuses sur les hôtels

Google giflé en France pour des notes trompeuses sur les hôtels

Google a accepté de payer une amende de 1,1 million d’euros pour des notes trompeuses sur les hôtels en France.

Le géant de la technologie appliquait son propre système (algorithmique) de notation des hôtels appliqué via son moteur de recherche et sur Google Maps. Mais de retour en 2019, à la suite de nombreuses plaintes d’hôtels, la DGCCRF a lancé une enquête sur ce système de notation de propriété.

L’enquête a révélé que le géant de la technologie avait remplacé le système de classification standard de l’office public du tourisme (Atout France) par un système de classement par étoiles basé sur ses propres critères – et qu’il avait appliqué à plus de 7500 établissements.

Il est sûr de dire que le concept de Google d’un hôtel «cinq étoiles» n’était pas le même que la version Atout France. Et le chien de garde des consommateurs a constaté que la présentation de Google pour classer les hébergements touristiques – y compris l’utilisation identique du terme «étoiles» sur la même échelle de 1 à 5 – prête à confusion pour les consommateurs.

«Cette pratique était particulièrement dommageable pour les consommateurs, induits en erreur sur le niveau de services auxquels ils pouvaient s’attendre lors de la réservation d’un logement. Cela a également entraîné des préjugés pour les hôteliers dont les établissements ont été présentés à tort comme moins classés que dans le classement officiel d’Atout France »,

écrit le chien de garde dans un communiqué sur la sanction (que nous avons traduit du français).

La DGCCRF a conclu que Google s’était engagé dans une pratique commerciale trompeuse – et, avec le parquet, elle a proposé la sanction annoncée aujourd’hui sur Google Ireland (le siège européen du géant de la technologie) et Google France.

En plus d’accepter de payer l’amende, Google a modifié le classement par étoiles des hôtels en France – acceptant d’afficher les notes officielles d’Atout France. Ainsi, les touristes en France peuvent être sûrs qu’un hôtel cinq étoiles qu’ils voient sur Google Maps est associé à une norme officielle qui ne peut être influencée par aucune des tactiques habituelles de piratage de croissance en ligne.

Un porte-parole de Google a confirmé la conclusion de l’action de la DGCCRF, déclarant à TechCrunch:

«Nous avons maintenant réglé avec la DGCCRF et apporté les modifications nécessaires pour ne refléter que le classement officiel français des hôtels sur Google Maps et dans la recherche.»

Source : TechCrunch

Sites à découvrir :

missionrelationclient.fr : blog dédié à la croissance d’entreprise

siliconradio.fr : blog d’actualité et d’information entreprise, web et technologie

Bled.ma : site d’actualités et d’informations généraliste

Misoc : Actualité Digital

EarlyBirds Studio : Webzine Tech et Business

LaDepeche.ma : Site d’actualité web, tech et business